Bonjour voici un tutoriel qui n’est pas de moi, mais de SocialLie du forum officiel. J’ai eu son accord pour le traduire et le poster ici (merci à lui) . Je fais quasiment une traduction littérale (mais compréhensible je l’espère), merci de me corriger si jamais il y des problèmes. ^^ Vous pouvez voir son tutoriel ici : http://www.scirra.com/tutorials/188/6-steps-to-play-with-players-mind

Ouvrez votre esprit, mais soyez prudent !

Voici une liste de 6 stimulateurs mentaux du cerveau humain, créée dans l’objectif de satisfaire et motivé les personnes de prendre action et travailler sur leur travail. Dans ce cas-ci, je l’applique spécifiquement au digital-gaming.

1) La barre d’expérience (la progression)

La barre d’experience enregistre la progression, quelque chose que Jesse Schell a vraiment accentué. L’idée n’est pas de récompenser le joueur de ses performances (testes, tâches, objectifs), mais de toujours recevoir 1 d’expérience pour chaque action. Cela provoque une notion d’évolution constante.

 

2) Taches multiples (court et long termes)

Avoir 10 000 cartes spéciales est ennuyant, en avoir 10 exceptionnelles est amusant. Et pour avoir les 10 cartes, il y a plusieurs petites taches différentes. En trouver une, combattre pour un autre, étudier pour encore une autre, et en les ayant toutes, la quête de la collection est terminée. Des petits objectifs ensembles se résument à une longue, et tout ceci en vaut la peine. La quête complexe est partagée en morceaux importants, comme ça le joueur peut la saisir avec la vision limitée de l’homme, et se sentir encouragé de gagner.

3) Recompenses (Tout effort est recompensé)

Chaque fois que quelque chose est terminé, cela donne des crédits, expériences, argents, sangs, âmes, mana, puissance… (tout ce que vous souhaitez), non seulement pour réussir, mais aussi pour essayer. Vous ne punissez pas les fautes, mais récompensez chaque petit efforts avec des petites récompenses.

4) Je n’arrive pas à traduire la partie 4 (du moins, pas en francais ^^), si quelqu’un veut donner un coup de main, merci à lui.

5) L’incertitude (les secrets de la neurologie, la récompense magique du cerveau)

Un effort dont on connait la fin fait plaisir au joueur, mais un effort avec plusieurs possibilités fascine le cerveau,  l’étincelle. La dopamine a un  comportement en fonction de l’effort de recherche, donc si le joueur doit sauver un arbre pour avoir une carte, et qu’en sauvant cet arbre, il a aussi, à l’improviste, un oiseau qui l’accompagne dans ses voyages, le joueur en est très fasciné.

6) Un Réseau social  (la compagnie des autres est excitante)

Ce qui enthousiasme le plus le joueur sont les autres joueurs, en terme d’effort, pas d’argent. Dans le sens ou les gens voient, commente, participent, travaillent ensembles. Un réseau social organise et apporte d’eux même sur les jeux : des objets, des extensions, des patchs, un site pour relater ce qui a été fait récemment. Ils sont enchantés, dans une sensation de compétition, ils essayent aussi de plus en plus difficilement d’essayer et de grandir. Compétition équilibré avec comparaison sont les mots-clés.

La puissance que vous obtenez en utilisant ces 6 caractéristiques sont énormes. C’est très puissant dans un bon et un mauvais sens.Que ce soit pour l’éducation, la conscience, ou le divertissement. L’utilisation de ces « gadgets » peut etre cruel, ou ils peuvent etre un plaisir spirituelle. Soyez attentif et respectueux lorsque vous les utilisez.

 

Voila ! J’espère que c’est compréhensible ! J’ai fais de mon mieux pour traduire. Encore une fois ce tutoriel n’est pas de moi mais de SocialLie. Merci à lui !