Je suis têtu, et j’aimerais que ce soit possible ! Dans le dernier labo, nous avons essayé avec Titanium Studio l’intégration d’un jeu Html 5 fait avec C2. Les résultats n’étaient pas très concluant mais il y avait de l’espoir…

Aujourd’hui un nouveau test très très concluant, mais une simple nouvelle, va tout gâcher…

Construct 2 utilise Html 5 et WebGL pour la publication des jeux sur un navigateur. C’est très intéressant, car cela permet d’avoir de superbes performances, et en plus de pouvoir utiliser des effets gérés directement par la carte graphique. Reste à voir la portabilité de la chose…

Titanium Studio : Non, Mosync : Oui ?

Le test a échoué avec Titanium Studio comme nous l’avons vu. J’ai donc décider de tester un autre produit tout aussi gratuit : Mosync. Dans la même lignée, il s’agit de construire des applications mobiles à partir de Html 5 et Javascript. On a même la possibilité de faire des projets avec C++ et encore mieux : des projets hybrides : Html 5 /Js / C++

Ouaaaah trop fort me dis-je, on a toutes nos chances. Pour ce test j’ai décidé de prendre le template C2 Pathfinding, un tout nouveau template arrivé avec la dernière version bêta.

Voici le résultat :

Screenshot_2013-02-03-15-21-15

Et là, la magie opère. Le jeu se lance sans broncher et fonctionne parfaitement !

La fin d’un rêve

Quand on regarde un peu comment cela se passe côté code et mise en place, tout a l’air d’être une parfaite intégration, le rêve !

mosync

Seulement, le programme est encore un peu lent. Moins que sur Titanium Studio mais lent quand même. Alors on part à la recherche d’infos, par exemple, le WebGL sur mobile, car cela joue grandement sur la rapidité d’exécution.

Et là le rêve se brise en mille morceaux. J’ai appris, et en somme je suis un grand crétin car c’est pas illogique, que le WebGL n’était pas supporté sur les plateformes mobiles ! (Excepté Blackberry 10). L’OpenGL oui mais pas le WebGL ! Donc à partir de ce moment là, CQFD.

Pourtant sur Cocoon ou Appmobi le principe est identique !

C’est vrai, mais là on rentre dans un domaine qui m’est inconnu, je n’ai pas développé Appmobi ou Cocoon. En revanche il y a quelques pistes :

  • On utilise un objet spécial et un export spécial pour l’intégration Cocoon ou Appmobi
  • A mon avis il y a « magie » lors de l’intégration, Appmobi par exemple utilise le DirectCanvas qui donne de bonnes performances
  • Je reste persuadé que en passant par ces services, ils n’intègrent pas directement un projet Html 5 brut de pomme

Toutes ces choses me font penser qu’il y a autre chose derrière.

Ce qu’il y a de sur, c’est que à priori et d’après cet ultime test, ce n’est pas en intégrant directement un projet Html 5 de C2 dans un template mobile qu’on arrivera a de bonnes performances, à moins qu’il y a des choses dont je n’ai pas encore connaissance…

Dans tous les cas, j’ai tendance à dire : vive le mode natif, au moins il n’y a pas de problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *